Retrouvez-nous:

Coopération Nord-Sud a.s.b.l.

​7, rue Gehschelt

L-6925 Flaxweiler, Luxembourg

Contactez-nous:

+352 621 730 899

info@cns-asbl.org

Suivez-nous sur:

  • Facebook - Coopération Nord Sud
  • YouTube - Coopération Nord-Sud

Renforcer les capacités des femmes dans la région de Karamoja (Ouganda)

Décembre 2019 – Décembre 2021

350 bénéficiaires directes / 4.350 bénéficiaires indirectes

Pourquoi ce projet ?

Parce-que dans les quatre villages ciblés par le projet :

  • 9 femmes sur 10 sont analphabètes

  • 6 enfants sur 10 sont malnutris

  • 8 enfants sur 10 ne vont pas à l’école
     

Objectif du projet : Quatre groupes communautaires de femmes dans le District de Napak (Karamoja) sortent de la misère grâce à un programme de renforcement de leurs capacités.

Le programme comporte 4 volets :

 

Alphabétisation

Les quatre groupes cible suivent des cours d’alphabétisation deux fois par semaine : une formation de base pour apprendre à lire, écrire et compter à travers des enseignants formés. Grâce à cette activité, les groupes cibles seront alphabétisés et capables à leur tour d’éduquer leurs enfants et de vendre leurs produits au marché local.
 

Formation en agriculture

A côté des cours théoriques, chaque village aura à disposition un champ communautaire pour pratiquer les enseignements et pour en récolter les résultats en termes d’autoproduction. Le vulgarisateur suivra les groupes pour assurer la réussite de la récolte, dont les fruits seront partagés équitablement par les bénéficiaires de chaque village. L’excédent sera soit échangé avec les autres groupes, soit vendu au marché local pour acheter d’autres aliments qui puissent enrichir leurs régimes alimentaires, soit pour faire un bénéfice à réinvestir dans l’ensemencement suivant.

Un des champs communautaires sera équipé avec un système d’égouttage, des réservoirs d’eau, une serre et une clôture de protection. Sur ce terrain, on va planter différentes semences pour pouvoir fournir aux bénéficiaires un meilleur régime alimentaire.

Les autres champs communautaires (un dans chaque village) seront labourés et ensemencés pour produire des aliments de base comme le maïs et le sorgho.

Le programme des formations inclut les techniques agricoles modernes.

Les quatre groupes communautaires deviendront membres des sociétés coopératives agricoles locales et ceci aura plusieurs avantages :

1) l’accès aux lieux de stockage communautaires ;

2) la possibilité de louer des machines (des tracteurs...) à des prix réduits ;

3) vendre leurs produits à des meilleurs prix ;

4) être protégé contre tout acte frauduleux.


 

Formation en finance communautaire

Cette formation vise la création de groupes communautaires d’épargne et de prêt. Elle aura deux volets :

  1. Gestion de groupes d’épargne

  2. Gestion de plans d’affaires

Pour les deux volets, les cours théoriques seront accompagnés par leur mise en œuvre pratique :

1) création de groupes d’épargne ;

2) suivi individuel des emprunteurs dans la conception et exécution de leur plan d’affaires.

Chaque groupe/fonds d’épargne sera limité à maximum 30 membres. Par conséquent, on aura 10 groupes. Chaque membre participera au capital à travers des petites cotisations régulières. Le projet va contribuer au capital avec une contribution de 120€ par fonds par an.

Les membres seront encouragés à emprunter du fonds pour investir sous supervision du formateur en plan d’affaires.

Cours de dynamiques de groupe

Souvent les femmes de ces villages subissent des violences spécialement à l’intérieur de leur famille. Leurs droits sont souvent bafoués car elles sont à la fois victimes de la misère, de l’exclusion sociale et des violences. Et pourtant, c’est la femme le principal soutien de la famille.

Par conséquent, nous allons créer des groupes de paroles de femmes coordonnées par deux mentors féminins : le but étant de former les femmes, leur faire connaître leurs droits, les soutenir dans leurs problématiques familiales. Grâce au cadre confidentiel, les participantes pourront discuter librement et partager leurs problèmes. Elles vont chercher des solutions ensemble et s’entraider.

Les femmes apprendront à travailler en équipe : chaque groupe sera organisé avec des rôles tels que responsable du groupe, secrétaire, gestionnaire de tâches, etc. L’objectif des ateliers et formations sera aussi la protection des droits des femmes et l’amélioration de leur réputation sociale.

Budget

Budget 147.587

Contribution du MAEE 107.336€

 

Aidez-nous à financer ce projet avec un don !

Compte bancaire : Coopération Nord-Sud

IBAN : LU98 001 9 3555 9664 7000
BIC : BCEELULL
Texte : Don en faveur du projet Ouganda
 

Merci !

Ce site a été conçu sur la plateforme de création de sites internet
.com
. Créez votre site aujourd'hui.
Commencez