Améliorer l'hygiène et l'assainissement dans les villages de Matany (Karamoja, Ouganda)

Femmes au marché local
Village de Kalokengel
Village de Kautakou
Village de Kalokengel

Partenaire local : Matany Hospital

 

Janvier 2021 - Décembre 2022

 

Bénéficiaires directs : les 24 000 résidents de Matany Sub-County

Bénéficiaires indirects : les 52 000 patients du Napak District desservis par le Matany Hospital

 

Pourquoi l'Ouganda ?

Parce-que l'Ouganda est parmi les pays les plus pauvres au monde (159ème sur 189 dans l'indice de développement humain). Sa population doublera d'ici 2040.

 

Pourquoi la région de Karamoja/Napak District ?

Parce-que Karamoja est la région la moins développée avec un taux de pauvreté de 60%. 

86% des femmes du Napak District sont analphabètes.

 

Pourquoi un projet sur l'hygiène et l'assainissement ?

Parce-que en Ouganda les maladies transmissibles sont la principale cause de décès.

83% de la population de Matany n'a pas accès aux toilettes.

 

Pour prévenir la propagation des maladies transmissibles, l'hygiène et l'assainissement sont essentiels.

 

Notre stratégie :

 

1) Donner accès à l'hygiène et à l'assainissement à travers : la construction de latrines à fosse ; l'extension des services de soins primaires aux zones difficiles d'accès ; la production et distribution de serviettes hygiéniques aux jeunes filles.

 

2) Actions de sensibilisation des communautés locales à travers des réunions dans tous les villages de Matany (24.000 habitants).

 

3) Formation du personnel de santé local :

  • 120 équipes de santé de village ;

  • personnel médical, para-médical et technique du Matany Hospital

Ce projet est soutenu par :

 

MAEE, Fondation NIF, ICMSA, Clearstream Charity Committee

Objectifs de Développement Durable des Nations Unies

Objectif 6, cible 6.2 : "D'ici à 2030, assurer l'accès de tous, dans des conditions équitables, à des services d'assainissement et d'hygiène adéquats et mettre fin à la défécation en plein air, en accordant une attention particulière aux besoins des femmes, des filles et des personnes en situation vulnérable".